Galerie de portraits de la Wander Community

30 Oct 2019 | Divers, Evénements WH

Le dimanche 29 septembre 2019 a eu lieu un shooting photo géant pour le lancement de la première collection de tee-shirts WanderHumanity. Grâce au travail des 3 photographes, Mélody Barabé, Wafaa El Yazid et Manon Thore, chaque modèle a pu repartir avec son cliché personnel, shooté par une professionnelle ! J’avais à cœur de vous montrer les portraits de la Wander Community. Alors, c’est parti ?

Anaïs R.

portraits de la wander community

1- Je m’appelle Anaïs, Siana à l’envers, renversant, non ? 
Je suis une jeune femme de 30 ans… Bon d’accord… 31 ans dans quelques jours ! Je suis avant tout passionnée par mon métier, par la danse, par les voyages… Je suis entière, sensible et du genre déterminée. J’aime lire, voir mes amis, partager, transmettre… J’ai appris et j’apprends à sourire à la vie… Attention, et si j’étais sur le point de devenir optimiste… 😉
2- WanderHumanity pour moi c’est un partage d’expériences, de l’authenticité. Ce sont des rencontres baignées de bienveillance et d’émotions. Ce sont des liens qui sont créés et des graines qui sont semées.
3- Un souvenir du shooting ? Il y a beaucoup de souvenirs et de sensations qui me reviennent ! La joie de revoir mes copines du Meetup et le plaisir de faire de nouvelles rencontres. Mais, le souvenir qui reste particulièrement ancré, c’est celui de la photo de groupe sous la pluie avec tant de sourires, de bonne humeur avec nos tee-shirts et Fanny en tête de groupe ! 🥰 Quelle belle énergie !!
4- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Mes souvenirs les plus forts sont des souvenirs d’adulte. Des souvenirs où je me suis sentie à ma place. Dans mon travail, quand on m’a remerciée les larmes aux yeux de faire aimer l’école à des enfants en difficultés ou en souffrance. En voyage en solo à Bali, où j’ai vibré à chaque pas. A la danse, quand j’ai dansé seule sur scène et partagé ce moment de joie profonde.
5- Un souhait à exaucer ? Si j’avais un pouvoir, je me souhaiterais d’être en bonne santé afin de vivre pleinement chaque instant🌟 ou alors… de rencontrer un Homme 🤔……….. oups je m’égare !

Anaïs T.

portraits de la wander community

1- Je suis Anaïs, j’ai 31 ans, je suis bretonne. Je mène une vie douce au bord de la mer avec mon petit chat (les gens qui me connaissent savent que ce n’est pas un détail chez moi 😁). Je suis passionnée de danse depuis très jeune et, depuis quelques années, par le yoga. Je suis plutôt sportive. Une course en pleine forêt ou une journée de paddle sont mes meilleurs remèdes à la fatigue ou à la mauvaise humeur. Je suis quelqu’un de très attaché aux valeurs de tolérance, d’authenticité, d’égalité, de liberté. J’ai été éduquée dans un environnement engagé, féministe et écologiste. J’ai donc été bercée par des convictions profondes concernant le droit des femmes, le respect de la nature, des animaux… Je suis aussi très attachée à mes proches et aux moments que l’on partage : les apéros qui s’éternisent sont souvent les meilleurs
2- Je vais repéter ce que je t’ai déjà écrit. Aujourd’hui ça n’a toujours pas changé pour moi : WanderHumanity c’est une femme qui a appris à devenir elle-même, qui a appris à s’aimer, qui a changé de vie et qui aujourd’hui a envie d’accompagner d’autres femmes dans leur souhait de ne plus se conformer à ce qu’on leur demande d’être. Elle accompagne les femmes dans la plus belle des rencontres qui puisse exister : la rencontre avec son Soi.
3- Un souvenir du shooting ? J’ai 2 sœurs depuis ce shooting : une petite sœur Cassandra, une grande sœur Hélène 😅
4- Une citation ? « Si vous ne renoncez à rien vous vous abstenez de choisir. Et quand on s’abstient de choisir on s’abstient de vivre la vie que l’on voudrait » . Laurent Gounelle 
« Si tu as la force d’accepter ce que tu ne peux pas changer, le courage de changer ce que tu peux changer et l’intelligence de savoir distinguer les deux alors rien ne te résistera. » Sénèque
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Le jour où j’ai enfilé le tutu blanc du cygne et que j’ai dansé un solo avec un pianiste.
Le jour où j’ai lu les monologues du vagin avec 20 autres femmes sur scène. Je ne me suis pas sentie seule puissante je NOUS ai sentiES nous toutes puissanteS
6- Un souhait à exaucer ? Parce que les règles sont faites pour être transgressées j’en donne aussi 2 hahaha.
En 1 je souhaiterais que nous prenions Tous (grands et petits, gros et moins gros) conscience de notre responsabilité sur l’état de notre planète, que nous sortions notre tête du seau et qu’on AGISSE… 
En 2 je souhaiterais que nous arrêtions de vivre avec ce climat  de peur, la peur pour soi, la peur de l’autre, la peur des différences… Et que nous n’ayons plus peur d’aller à la rencontre des autres et de leurs diversité.

Anthony

portraits-wander-community-anthony

1 – Je m’appelle Anthony 😊
2- Pour moi WanderHumanity aide les personnes à la recherche de leur raison d’ÊTRE. C’est un puits d’énergie positive !
3 – Un souvenir du shooting ? La bonne humeur tout au long de la journée, beaucoup de partage et énormément de bonnes énergies. Le buffet aussi 😍😂
4 – Une citation ? « A negative mind will never give you a positive life »
5 – Un souvenir où tu t’es senti puissant ? Je ne dirais pas puissant mais utile : à chaque fois que j’ai pu rendre service à des proches, que j’ai pu aider une personne à se sentir aimée et mieux dans sa peau, que j’ai pu rendre quelqu’un heureux ou quand j’ai pu laisser des souvenirs positifs de moments partagés 🙏🏼
6 – Un souhait à exaucer ? Etre épanoui toute ma vie (amour, famille, santé, argent…) et que cet épanouissement se transmette à mon entourage et aux personnes qui croisent ma route.

Bérénice

portraits de la wander community

1- Je m’appelle Bérénice, j’ai 30 ans et je vis entre Paris et la Bretagne, ma terre natale ! J’aime le voyage sous toutes ses formes : au coin de ma rue, chez mes ami.e.s ou à l’autre bout du monde. 
2- Pour moi, WanderHumanity c’est un condensé de moments suspendus, où il est possible d’être soi, entourée de belles personnalités, bienveillantes et enrichissantes. Lors des meetup, on ressort toujours grandi et plus fort ! 
3- Un souvenir du shooting ? Je n’ai pas de moment en particulier, cette journée fut une combinaison d’instants uniques et précieux, le tout avec de belles personnes remplies d’énergies positives à partager ! 
4- Une citation ? « Vis aujourd’hui une journée formidable, pour qu’hier en soit jaloux »
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Lorsque j’ai pris une pause dans ma carrière professionnelle il y a 3 ans, je suis partie voyager pendant 6 mois à l’étranger. Cette pause m’a permis de me reconnecter avec mes aspirations. J’ai alors réalisé l’importance de s’écouter. 
6- Un souhait à exaucer ? Que chacun.e. puisse vivre une vie épanouissante et comme il/elle l’entend et répandre cela autour de soi ! 

Bopha

1- Je suis Bopha, j’ai 35 ans. J’ai toujours affronté la vie comme un combat de boxe. Toujours en lutte pour faire entendre ma voix, ne jamais baisser ma garde, analyser mes interlocuteurs, me préparer au prochain uppercut. Et la vie m’a frappée de son plus gros crochet en plein dans le foie. Je suis tombée sans m’en rendre compte. Je ne l’avais pas prévu ni même visualisé. Le cancer ! Il est là le KO technique. Ça fait 10 ans maintenant que je gravite autour de la boxe, j’ai d’abord pratiqué, puis je suis devenue présidente du club et ensuite j’ai travaillé dedans. Alors j’ai longtemps appréhendé la vie comme un combat, où le plus important c’était d’avancer, de maintenir sa garde et se relever. Le cancer m’a enseigné une toute autre perspective. La vie n’est pas un combat, encaisser des coups tous les jours te laisse des milliers de micro-fissures. Les coups qui vous laissent le plus de traces sont des coups émotionnels. Ceux qui te rongent les tripes. J’ai alors lâché prise et commencé à changer mon regard sur ma façon d’appréhender la vie. C’est alors que ma vision de la vie s’est adoucie. Je ne ressentais plus de colère, ni d’injustice. J’ai basculé du côté lumineux de la vie pour y voir avant tout l’amour. De l’amour pour soi-même en premier. S’accorder du temps, s’aimer, se chouchouter, écouter ses envies, s’affirmer. Se relever et Exister !
2- J’ai découvert au sein de WanderHumanity une source d’énergie rapide quand je suis épuisée ou que le ras-le-bol me monte à la gorge. J’y ai découvert des personnes inspirantes et lumineuses qui sans le savoir m’offrent une bonne dose d’énergie : les good vibes.
3- Un souvenir du shooting ? Les photos de groupe sous la pluie avec nos sourires! C’était vraiment puissant. Et les rencontres improbables.
4- Une citation ? « Faites attention à ce que vous demandez car vous l’aurez ! »
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Quand j’ai appris pour le stade 4 de mon cancer, j’ai eu le choix entre sombrer dans la peur, la colère, la solitude, l’injustice… ou affronter mes peurs une par une. Depuis, j’ai une totale confiance envers mon corps. Je l’ai négligé, je n’ai jamais été à son écoute. Mais nous avons fait la paix. Mon corps, ma tête et mon esprit on est une équipe solide et c’est puissant. J’ai choisi l’amour… alors peu importe combien de temps il me reste… Tant que ma tête et mon âme son en paix, je n’ai plus peur.
6- Un souhait à exaucer ? Il y en a beaucoup mais je souhaite de toute mon âme que les enfants puissent ne jamais rencontrer le cancer de toute leur jeunesse. Ou bien que l’on puisse un jour trouver un traitement efficace pour leur offrir une autre perspective.

Caroline

1- Je m’appelle Caroline, j’ai 29 ans et je suis journaliste mode et beauté pour un média français.
2- Pour moi, WanderHumanity c’est des good vibes, le pont qui permet de réunir des gens à priori hyper différents. C’est vouloir aider à faire bouger les choses en passant par l’introspection. Mais je pense que c’est avant tout une vision personnelle et que chaque personne ressent wanderhumanity de manière différente !
3- Un souvenir du shooting photo ? J’ai trouvé ça génial le fait d’être tous rassemblés dans un seul et même endroit, alors qu’on ne se serait sans doute jamais rencontré autrement, avec le même sentiment de devoir être là ! J’ai aimé voir les filles vouloir se faire prendre en photos, leur visage changer. C’était cool !! Que des belles rencontres et des belles personnes.
4- Une citation ? « Si tu sais que tu peux faire mieux, alors fais mieux » ou ce matin j’ai lu « got goals so big I get uncomfortable telling small-minded people » et ça m’a fait sourire. 
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Ce n’est pas vraiment un souvenir précis. Mais toutes les fois où j’ai décidé qu’une situation était finie, plus possible, que j’ai commencé à switched ma manière de voir les choses pour ne prendre que le positif. Et ça paie, les choses se débloquent et on se sent tellement mieux ! Me rendre compte des problèmes dans ma vie et faire en sorte de les régler un par un sans retomber dans mes travers.
6- Un souhait à exaucer ? J’aimerais que les femmes se rendent compte de ce qui est anormal et malsain dans certaines relations, que ce soit pro, perso, sentimental. Que les hommes soient de plus en plus éduqués également car ça part de là, souvent. Que les choses bougent concernant les violences faites aux femmes, les violences conjugales, les violences psychologiques, le sexisme ambiant, le sentiment d’insécurité et d’injustice. Tout un programme ! 

Cassandra

1- Cassandra, 23 ans, passionnée par l’univers de la mode, l’entrepreneuriat et également par la découverte du monde et de ses cultures. Joggeuse du dimanche matin (parfois de la semaine aussi) et débutante yoga.
2- Pour moi, WanderHumanity c’est une communauté de personnes bienveillantes, inspirantes avec qui l’on peut partager des choses sans jamais de jugements.
3- Un souvenir du shooting ? Cette journée est un souvenir à elle toute seule mais si je devais en retenir uniquement un je dirais en un mot « RENCONTRE ». J’ai rencontré des personnes merveilleuses lors de cette journée, des personnes terriblement gentilles, des personnes bienveillantes et merveilleuses avec qui on a pu échanger, rigoler qui ont permis à cette journée d’être aussi magique.
4- Une citation ? « Il est plus facile pour une femme de créer une entreprise pour la diriger, que de gravir les échelons dans un grand groupe. »
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? C’est au Sri Lanka en 2017 lors de la montée de l’Adam’s Peak avec ma sœur après 11000 marches grimpées ; 6h30 pour monter et descendre ce lieu de pèlerinage. Ce fut le moment le plus fort de ce voyage car il a fallu se surpasser pour se lever à 2h du matin et grimper dans les nuages pour apercevoir le lever du soleil dans le froid et l’altitude mais on été tellement fière de nous ce jour-là. Et aujourd’hui je peux dire que je le referai un jour ça c’est sûr !
6- Si tu pouvais exaucer un souhait ? Rendre mon entourage fier de moi au quotidien et vivre chaque moment pleinement. La vie est bien trop courte pour avoir des regrets.

Chloé

1- Chloé, enchantée ! 30 ans et encore toutes mes dents ! J’ai passé le cap des 30 ans la semaine dernière et ça me rappelle combien il est urgent et important de vivre tellement le temps passe vite. Je bosse dans le Marketing, je voyage beaucoup dès que j’en ai l’occasion et, si elle ne se présente pas, je la crée ☺
2- WanderHumanity c’est une communauté pleine d’énergies positives qui, jusque là, existait sans se connaître et qui aujourd’hui se rencontre et ne tend qu’à s’agrandir. Ces personnes que nous sommes ont un but commun : se sentir bien dans ses baskets, se révéler. Le partage d’expérience, la prise de conscience, la bienveillance font partie des maîtres mots de WanderHumanity.
3- Un souvenir du shooting ? Oh que oui je peux partager un souvenir, même 3.
« Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous », je sais la citation inspirante c’était la question suivante ; pour autant elle colle bien au souvenir que j’ai de ma rencontre avec Bopha, ce petit bout de femme que j’ai vu rentrer dans le café, se maquiller tout en papotant et puis en marchant dans la rue. Je l’ai rapidement vue un peu à la traîne alors j’ai proposé de prendre ma voiture et je l’ai sentie soulagée. Sur le trajet, elle m’a livré son histoire et je lui ai dit qu’en plus d’imaginer ce qu’elle vivait, je la comprenais. Nous avons échangé sur un sujet qui nous a lié. Wahou, je n’aurais jamais deviné et elle non plus d’ailleurs. Voilà comment le crabe s’est invité ! Dans la voiture direction le studio, avec les filles nous avons évoqué nos domaines d’activités, le sens que l’on veut donner à son travail, pourquoi on veut se lever tous les matins… En plus de ces moments forts, j’ai aussi revu mes 2 acolytes de Meetup sans qui l’expérience n’aurait pas été la même. Merci d’avoir rendu tout ça possible.
4- Une citation ? Je me suis tatouée sur le bras l’un mes mantras « Toutes les choses sont possibles si tu y crois ». Ces choses peuvent mettre du temps à arriver, rien n’est facile mais tout est possible !
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Il y a 6 ans, j’ai dû mener un combat, je n’avais pas peur de mourir mais peur de ne plus vivre. Alors quand tu gagnes ton combat, que tu as mis à terre un truc pareil en lui montrant qui était le patron avec ses hauts et ses bas, tu ne peux que te sentir puissante en montrant à la vie que tu y es attachée. Finalement, on ne maîtrise que peu de choses dans la vie, peut-être faut-il juste y croire, lâcher prise parfois, créer sa chance, être déterminé, bien entouré, positif aussi et composer en prenant les choses comme elles viennent. Et quelques fois transformer la réalité pour le meilleur. Toujours oser y croire.
6- Un souhait à exaucer ? La paix dans le monde sous tous les angles et que toutes ces guerres cessent. La guerre des sexes, la guerre contre soi parce qu’on est trop comme ci ou trop comme ça avec les stéréotypes que nous impose la société. J’aimerais des paillettes dans la vie de chacun et pas que pour celles qui ont un mec qui s’appelle Kévin (trop facile !). De l’amour, de l’amitié, non de la haine et du mépris. J’aimerais que chacun accepte la différence pour mieux vivre ensemble. On peut ne pas toujours comprendre mais on peut respecter non ?

Cindy

1- Je suis Cindy, une grande rêveuse, aventurière sans frontière et fervente défenseuse de tout être vivant sur cette Terre. Une femme qui tient à sa liberté depuis sa plus tendre enfance. Dernière d’une fratrie, je n’ai jamais aimé qu’on me dicte quoi faire. J’ai toujours dit à mes frères : je commande ma vie, tu commandes ta vie. Cette phrase résume bien ma façon de penser : nous sommes tous les maîtres de notre propre vie donc arrêtons de vouloir contrôler celle des autres et de la critiquer. Chacun ses goûts, chacun sa vie. J’ai pour projet de mettre en place des cours de développement personnel pour les enfants et les jeunes. 
2- Wanderhumanity c’est une passerelle entre des cœurs d’inconnus et le sien. Une occasion de faire de belles rencontres y compris avec soi-même encore une fois. Créer des connexions ou des reconnexions pour nous permettre d’évoluer vers la meilleure version de nous même.
3- Un souvenir du shooting ? Une harmonie, une cohésion entre des âmes merveilleuses qui devaient se rencontrer. C’était un moment passionnant. Moi qui adore la photo et la vidéo, c’était aussi super intéressant de voir l’envers du décor et le travail de trois photographes et un cinéaste, et l’organisation d’un shooting comme celui-ci.
4- Une citation ? J’en ai des dizaines en tête comme je travaille dessus avec mes élèves, mais celle-ci me revient souvent en tête car je la trouve tellement pertinente : « they didn’t know it was impossible, so they did it. » Mark Twain (Tout est possible 😉) 
5- Un moment où tu t’es sentie puissante ? Seule avec mon sac à dos à l’autre bout du monde ! Ma mère m’a toujours demandé comment je faisais car étant de nature peureuse plus jeune (mais je pense que c’était à cause des films d’horreur que me faisaient voir mes frères 😜) j’étais terrorisée à l’idée de dormir seule chez moi dans ma grande maison ! Je me barricadais à la Kevin McCallister dans maman j’ai raté l’avion (je mettais vraiment des pièges derrière les portes 🤣). Mais bizarrement à l’autre bout du monde, seule, je n’ai jamais eu peur. Sûrement parce que je me sentais à ma place à ce moment-là.
6- Un souhait à exaucer ? La paix dans le monde je peux ? Ou faire en sorte que tout le monde puisse vivre la vie de ses rêves sans faire souffrir quelqu’un pour y arriver. Que l’empathie soit ancrée dans tous les cœurs. OK ok ça fait plus qu’un souhait… 🤷🏻‍♀️

Elodie

1- Élodie 29 ans. J’aime la vie, j’aime les gens. Mon entourage proche me décrira comme courageuse, le cœur sur la main, gentille et toujours souriante. Ces dernières années ont été source de recherches et remises en question. Comment aimer sans être blessée ? Pourquoi être aussi sensible dans une société qui devient de plus en plus égoïste ? Quand vais-je enfin être heureuse ? Que dois-je faire pour aller mieux ? 
Dans mon petit cheminement pour avancer je suis tombée sur le post de @Elykilleuse qui expliquait qu’elle allait participer à un Meetup sur Orléans, le premier. Je me suis inscrite dans les dernières avec curiosité. 
Un vrai chamboulement : j’étais dans une période de doute, remise en cause etc. Ce premier Meetup a été le début d’une avancée, j’ai rencontré des femmes superbes avec des histoires tout aussi intéressantes. Je me suis retrouvée dans pas mal d’elles. Ce qui m’a convaincue de recommencer. Aujourd’hui j’en suis à mon troisième Meetup. Et j’y retourne à chaque fois avec le même engouement.
2- Wanderhumanity c’est la connexion entre les gens. J’avais mis de côté cette faculté que j’adore à connecter les gens entre eux. C’est en quelque sorte faire plaisir ou rendre service sans attendre un retour. Fanny m’a redonné goût à cette reconnexion à soi pour écouter son intuition mais aussi s’ouvrir aux autres et faire attention aux gens dans leur intégralité. 
Dans les Meetup on pleure, on rit, on se livre nos vies mais surtout on ne juge pas et on partage le moment. J’aime toujours être surprise des synchronicités entre certaines histoires..
3- Un souvenir du shooting ? La journée entière est un souvenir du début dans le café, par l’émotion de ma voisine Lucie qui m’a énormément touchée, à mon groupe pour le shooting avec des filles adorables et le retour au studio toutes ces personnes présentes pour un même but. Et surtout gratuitement dans le but de mettre sa petite pierre à l’édifice de la Wander Community.  
4- Une citation ? « Tout a un sens, rien n’arrive par hasard »
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? A chaque fois que je parle d’un sujet qui me tient à cœur et que la personne en face de moi ressent de l’émotion. 
6- Un souhait à exaucer ? Que les personnes s’aiment (elles-mêmes et entre elles en général). De l’amour inconditionnel pour tout le monde 💕😉 

Emma Djazira

1- Moi c’est Emma Djazira.
2- WanderHumanity c’est des rencontres inspirantes dans le moment présent, l’opportunité de rencontrer des personnes d’horizons différents ayant les mêmes valeurs. C’est un moment de gratitude.
3- Un souvenir du shooting ? La première chose qui me vient à l’esprit, c’est qu’il pleuvait des cordes et qu’au moment où nous sommes sorties pour les photos, la pluie s’est arrêtée… Tout est possible 🙏🏻
4- Une citation ? Haha, j’aime cette question… Comme tu le sais, j’adore les citations et celle qui résonne moi ce matin est : «La magie est partout, si vous avez seulement des yeux pour la voir. Aujourd’hui, soyez un chercheur de la magie quotidienne. » Deepak Chopra
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Le jour où j’ai réalisé l’un de mes rêves, j’étais en voyage et, pour la première foisc j’ai rencontré un dauphin… je dis « rencontré » car j’ai eu le droit à un bisou 🤣 C’était un moment de gratitude intense, cette sensation que les rêves sont à la portée de nos mains, que tout est possible, il suffit simplement d’y croire et de s’en donner les moyens.
6- Un souhait à exaucer ? Voyager dans l’espace. D’ailleurs la première station spatiale touristique ouvre en 2020… Bon 31 000€ la nuit… mais je sais qu’un jour ce rêve deviendra réalité.

Fanny

T-Shirt WanderHumanity J'peux pas j'ai Meetup

1- Je suis la fondatrice de WanderHumanity et la cofondatrice du blog voyage Les Exploratrices. J’ai toujours aimé que tout le monde se sente bien et pleinement à sa place, maître de sa vie et conscient de son potentiel alors mon rôle aujourd’hui c’est d’inspirer les femmes et les hommes à s’aimer inconditionnellement pour qu’ils ne doutent jamais de leur valeur.
2- WanderHumanity c’est ma raison d’être… une communauté bienveillante qui ne cesse de croître et qui fait du bien à toutes les personnes qui la côtoient de près ou de loin
3- Un souvenir du shooting ? Quand on est tous sortis pour terminer la journée de shooting, sous la pluie, en tee-shirt, à Saint-Denis, en ayant faim et soif mais que l’énergie était à son apogée ! J’ai eu tellement de gratitude d’être entourée de ces 34 âmes 🙏🏼🌟
4- Une citation ? « Tout est possible » et j’en ai fait mon slogan !
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Quand j’aidais mes camarades de classe à l’école en leur faisant comprendre les cours pour qu’ils deviennent autonomes et fiers de leur travail fourni et de leur progression. Plus récemment, lors d’une conférence sur l’estime de soi où je me suis sentie comme un poisson dans l’eau ! Merci Karima pour cet ancrage 🙏🏼
6- Un souhait à exaucer ? Qu’on puisse tous être conscients de notre talent unique permettant à chacun d’être à sa place et de créer de la valeur… On y travaille avec The Inner State ! 

Gladys

T-Shirt WanderHumanity J'peux pas j'ai Meetup

1- Je m’appelle Gladys K.Luzolo, je suis un être de lumière qui aime sublimer l’âme d’autres êtres de lumière par le vêtement. Mon métier s’intitule Creative Consultant d il regroupe plusieurs fonctions dont celui de Personal stylist. 
2- WanderHumanity, c’est avant tout pour moi une communauté d’êtres de lumière cherchant soit à : découvrir sa lumière interne en miroir de ceux ayant déjà une réponse à cette quête ; à sublimer le talent des uns des autres ; à œuvrer pour le bien-être interne de tout un chacun. 
3- Un souvenir du shooting ? J’ai adoré l’attitude de tous, leurs engagements vers le changement. Les moments qui m’ont le plus marquée sont les vannes de Martin et Tom sur mon style de laçage de baskets😅, mon entente ultra naturelle avec mon binôme (Caro😍✨) et transmettre le goût du détail à tous (madame Ourlet c’est moi!)! En bref, des moments de joie.
4- Une citation ? « Everything’s always working out for me. Que será, será ». 
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Lorsque j’ai réalisé mon premier « personal Styling » en tant que freelance il y a 2 ans bientôt à la boutique A.P.C pour mon ami Florent. Mon sentiment d’accomplissement était à son paroxysme ! J’en garde un excellent souvenir ☺️✨ Cet exercice a définitivement ancré mon intention de vivre de mon activité. 
6- Un souhait à exaucer ? Dire à mon père de vive voix que je l’aime, que je suis fière de l’avoir choisi pour m’incarner sur Terre, fière de qui il était et de l’héritage intellectuel qu’il a laissé derrière lui qui a forgé la personne que je suis aujourd’hui. 

Hélène

portraits de la wander community

1- Hélène, 38 ans, grande voyageuse, toujours partante pour découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux paysages, de nouvelles gastronomies … une vraie épicurienne qui profite des petits (et grands) plaisirs de la vie
2- C’est une communauté bienveillante !! On s’y sent très bien entourée d’abord de Fanny qui sait lire en nous comme dans un livre ouvert et aussi par toutes les personnes qui en font partie, toujours une écoute attentive et bienveillante, de conseils sages aussi. Et cela apprend à écouter les autres, à faire preuve d’empathie, à relativiser… Et aussi c’est un moyen de partager/découvrir des activités créatives comme la poterie ! J’ai adoré et je compte bien m’y mettre régulièrement 🙂
3- Un souvenir du shooting ? Quand c’était mon tour d’être photographiée, j’étais assez stressée et une bonne partie de cette communauté (femmes et hommes) est venue m’encourager et me donner de leurs forces ☺️
4- Une citation ? « Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie » … (Ronsard, sonnet pour Hélène). C’est pour ça que ma maman m’a appelée Hélène. Le sonnet en entier me parle et me touche tellement, je le lis régulièrement.
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Petite, quand j’arrivais à vendre des tas de billets de tombola à tout le quartier 😅 Et sinon dernièrement quand j’ai réussi à remporter 2 marchés très compliqués ! Je n’ai rien lâché et ça a marché. Et j’en suis fière 
6- Un souhait à exaucer ? Mon souhait le plus cher, j’ai un peu honte car il n’est pas original … mais ce serait tout simplement de trouver mon partner in crime. Ou sinon la télé transportation c’est très bien aussi 😂😂😂😂

Karima

portraits de la wander community

1- Je suis Karima Peyronie, journaliste et podcasteuse féministe. Je suis une femme heureuse d’être sur cette terre ! 
2- C’est une aventure humaine inédite, où tout est possible… surtout être transcendé par l’amour de l’humain.
3- Un souvenir du shooting ? La dernière photo devant l’hôtel, qui clôturait la journée. On avait tant de mal à se quitter, après avoir passé la journée ensemble. personne ne se connaissait le matin et le soir on avait tous l’impression d’être amis depuis toujours! 
4- Une citation ? « Sois reconnaissant de ce que tu as, tu en auras plus. Si tu te concentres sur ce que tu n’as pas, tu n’en auras jamais assez. » Oprah Winfrey 
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Quand ma fille me prend en exemple, j’ai l’impression d’être le centre de la terre et que je pourrais déplacer des montagnes, pour lui prouver que « oui c’est possible, on peut tout faire dans la vie ! ». A ce moment-là je me sens extrêmement puissante et privilégiée de vivre cette communion avec le fruit de mes entrailles. 
6- Un souhait à exaucer ? Présenter mes filles à ma défunte maman et lui prouver que la descendance est assurée ! (non – réalisable lol) Ecrire plein de livres et offrir au monde une vision inspirante et positive d’une société en pleine mutation (réalisable)

Kathleen

portraits de la wander community

1- Kathleen, 27 ans, préparatrice en pharmacie hospitalière. Je viens d’Arras, je suis passionnée de voyages et sensible à l’humanité. 
2- WanderHumanity, c’est une communauté de personnes connectées qui se rencontrent, s’inspirent et partagent les mêmes valeurs (tolérance, respect, égalité, authenticité, mixité). Tout cela en étant soi-même sans aucun jugement.
3- Un souvenir du shooting ? Mais toute la journée entière 😂😂 !! La première chose c’est surtout te rencontrer Fanny !! Enfin ! Rencontrer le groupe avec qui j’ai shooté en extérieur du bonheur à l’état pur. Et retrouver ma sœur fière d’elle-même.
4- Une citation ? Là aussi c’est dur d’en choisir une ! « souris plus souvent, ris plus fort, vis plus longtemps » 
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Mettre fin à cette relation amoureuse destructrice, je me suis sentie forte de l’avoir fait et surtout ça m’a permis de prendre conscience que je devais penser à moi. Je sais ce que j’ai envie d’être, je peux m’exprimer et être celle que je veux être. Je me suis révélée j’ai fais un énorme travail sur moi, j’ai totalement changé.
6- Un souhait à exaucer ? Vivre cette vie à 100 à l’heure, en étant avec la personne que j’aime et qui me correspond, tout en vivant de ce qui me tient à cœur : aller à la rencontre et aider les populations à travers le monde. 

Laura

portraits de la wander community

1- Moi c’est Laura.
2- Je définirais WanderHumanity comme un accélérateur de prise de conscience. En ce qui me concerne, je suis allée plus vite dans mes réflexions personnelles et professionnelles, grâce au pouvoir du collectif.
3- Un souvenir du shooting ? La découverte des t-shirts, tenus secrets jusqu’au jour du shooting. 
4- Une citation ? Je ne suis pas très portée sur les citations mais en cas de besoin, je me répète que je suis la meilleure et que je vais tout déchirer 😄
5- Un souhait à exaucer ? Celui de vivre une vie longue, riche et pleine d’aventures.

Leslie

portraits de la wander community

1- Je dirais que je suis une trentenaire qui questionne pas mal de choses en ce moment, et qui vient d’entamer une reconversion professionnelle pour faire un truc qui la passionne et être plus épanouie. Je suis indépendante et entière : tout ce que j’entreprends, je le vis à 200%. J’ai une âme d’aventurière : je travaille pour voyager, partir seule à l’autre bout du monde ne me fait pas peur. L’authenticité et la bienveillance sont mes maître-mots. J’ai une fibre artistique que j’exploite en faisant de la photographie, du scrapbooking, et toutes sortes d’activités manuelles. J’aime la langue française et je déteste qu’on l’écorche. Plus tard quand je serai grande j’écrirai un roman 🙂 Ah oui et aussi je suis émotive, donc je pleure tout le temps au cinéma (même devant les dessins animés des fois).
2- Un shot d’énergie positive. Des personnes passionnantes qui, chacune avec son expérience et son empathie, vont s’entraider sans même forcément s’en rendre compte, vont partager cette énergie positive et se pousser mutuellement à faire les bons choix pour elles-mêmes.
3- Un souvenir du shooting ? Je n’ai pas envie de mettre en lumière un moment de ce shooting plutôt qu’un autre, car chaque moment m’a apporté quelque chose. En revanche, le souvenir que j’en garde est que la journée a commencé sous la pluie et s’est terminée sous le soleil. Et c’est aussi ce qui s’est passé dans mon âme ce jour-là.
4- Une citation ? « Quand une personne te dit que c’est impossible, rappelle-toi qu’elle parle de ses limites et non des tiennes. »
Tout est possible 😉
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Il y a un an, j’ai annoncé à ma manager que je souhaitais quitter la SNCF, le statut cheminot, les avantages, le salaire, le statut, etc. pour faire autre chose sans savoir encore quoi. Je suis sortie de l’entretien avec un énorme sourire aux lèvres et je me suis sentie libre. Je me suis trouvée forte d’avoir réussi à me libérer de toutes ces chaînes qui m’empêchaient de partir jusque-là, à oser quitter ce confort pour une nouvelle aventure. J’étais fière de moi et j’avais le sentiment que rien ne pouvait m’arrêter. Ce sentiment est venu renforcer ma confiance en moi : aujourd’hui je sais que je suis capable de faire ce type de grand saut car j’ai déjà eu le courage de le faire une fois.
6- Un souhait à exaucer ? Ce serait celui d’avoir plein d’argent pour m’acheter mon riad au Maroc et vivre au milieu des hibiscus et des bougainvilliers 🙂

Lucie C.

1- Hello ✌🏼 Moi c’est Lucie, j’ai 25 ans et je suis une infirmière passionnée en salle de naissance
2- WanderHumanity c’est une communauté, un état d’esprit, un lien solide mais invisible entre des personnes bienveillantes, brillantes, qui ont ou qui vont se rendre compte de leur potentiel et ainsi commencer à vivre pour de vrai. C’est du partage, de l’amour inconditionnel, des sourires, du soutien, de l’espoir, de l’écoute mais surtout un chemin lumineux. 
3- Un souvenir du shooting ? Ce n’est pas vraiment un souvenir factuel mais plus un souvenir d’une sensation. Une sensation de bien être. D’être exactement là où on devait être sans jugements, dans la bienveillance et les bonnes ondes provenant de personnes dont on se sentait proche alors qu’on ne connaissait même pas leur prénom. 
4- Une citation ? La Sérendipité. Je ne pouvais pas dire autre chose ! Tout arrive comme un « heureux hasard » et je prends la vie telle qu’elle. Avec ses hauts et ses bas. Tout a un sens, une raison. C’est ce qui me motive chaque matin.
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Sans hésitation… durant une journée de travail. J’ai parlé à la future maman de visualisation pour faire avancer son bébé dans le bassin alors qu’il ne descendait pas et que l’annonce d’une césarienne pointait le bout de son nez. On a l’habitude d’utiliser cette technique mais de façon légère, entre deux contractions. Jamais comme un temps de soin à part entière et pour moi c’était une vraie première. J’ai recroisé cette maman deux jours plus tard, au détour d’un couloir. Elle m’a alors arrêtée et remerciée en me disant que ça avait été « magique » la visualisation, qu’elle avait très bien accouché peu de temps après. Elle m’a dit qu’elle s’était renseignée sur ce concept et qu’elle allait plus l’utiliser en pensant à moi. Ce jour là, avec son sourire, mes batteries se sont rechargées à bloc. 
6- Un souhait à exaucer ? Je souhaite créer ma propre famille afin de partager et de transmettre. C’est un souhait qui m’est cher !

Lucie M.

portraits de la wander community

1- Salut, moi c’est Lucie et je suis heureuse de faire partie de la communauté WanderHumanity. Je suis une personne optimiste, à l’écoute, sportive, gourmande, curieuse et passionnée de voyages. Je viens de quitter Paris pour m’installer à Marseille où j’ai trouvé un nouveau job dans un nouveau secteur. Je suis heureuse de cette nouvelle aventure qui m’attend ! 
2- Pour moi, WanderHumanity c’est de l’écoute, du partage, des sourires, une belle aventure humaine et de la positive attitude !
3- Un souvenir du shooting ? On m’avait dit que les Meetup étaient des moments forts en émotion, je l’ai vécu lors de ce shooting pendant la mise en situation d’un Meetup dans un café… Je me suis présentée et en racontant mon histoire les émotions sont vite montées.. C’était une journée spéciale pendant laquelle je me suis rendue compte que les portes que l’on croit parfois difficiles à ouvrir… peuvent tomber et t’amener vers de nouveaux chemins… 
4- Une citation ? « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ».
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Un vrai dépassement de soi : découvrir la côte atlantique en vélo, une manière écolo, sportive et magique de découvrir la France, ses habitants et ses spécialités. Avec une amie on s’est challengées pour réaliser cette épopée : 11 jours, 720 kilomètres de fous rires, de chants, de selfies avec des moutons, 20 montages et démontages de tente, 40 cris de peurs d’insectes et surtout de magnifiques rencontres !
6- Un souhait à exaucer ? Me téléporter où je le souhaite et quand je le souhaite.

Marion

portraits de la wander community

1- Je m’appelle Marion, j’ai 25 ans et je viens tout juste d’entrer dans le monde professionnel. Lorsque je suis sortie du lycée à 18 ans, j’étais persuadée que ma vie était déjà toute tracée et pourtant, je n’aurai pas imaginé en être là où je suis maintenant ! 
2- Je dirais que c’est d’abord des rencontres. Très cliché comme phrase, on notera la référence pour les plus fans et pourtant rien n’est plus vrai ! Je me souviens qu’au début, lorsque j’ai découvert Fanny j’ai été très vite attirée par les photos d’un tas d’endroits assez dingue. En plus, je revenais à peine de mon road trip en Inde et ma seule envie était de repartir, autant dire que ça m’a fait rêvé ! Puis en m’y intéressant davantage, en participant aux meetup notamment, j’ai découvert la puissance de chaque rencontre, d’autant plus que c’était une première pour moi : faire quelque chose seule, avec que des inconnus (au début). Décider d’entrer dans la famille WanderHumanity a été l’une des meilleures décisions que j’ai jamais prise. C’est vivre des émotions très fortes sur le coup et apprendre chaque jour à se faire confiance et à grandir grâce aux graines semées par Fanny et par tous les moments échangés avec chacun. 
3- Un souvenir du shooting ? Je dirais la pluie. La majorité du temps, quand il pleut, on n’est pas content. Et pourtant, cette journée a été magnifique, à chaque seconde ! Les rencontres (et retrouvailles !), être mannequin le temps d’une journée (vraiment pas facile), le buffet (j’en salive encore) et ce moment à la toute fin, pour la photo avec tout le monde où la pluie a commencé à tomber de plus en plus fort : je crois que c’est ça la définition même de danser sous la pluie. 
4- Une citation ? « Happiness depends on your attitude, not on what you have ».
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Sans aucun doute mon voyage en Inde qui a eu lieu en novembre 2018. Je n’étais jamais sortie de l’Union Européenne, j’étais une énorme trouillarde des voyages, je venais de terminer mes études et ma vie perso n’était pas au plus haut point. Beaucoup d’éléments auraient pu me retenir, même me faire revenir les premiers jours sur place ! Mais j’ai tenu bon, et ça a été une révélation pour moi. Je pensais pas en être capable mais : I DID IT !
6- Un souhait à exaucer ? Continuer à avancer comme je le fais, réussir à vivre davantage dans le moment présent et me dire un peu plus souvent « tout ira bien », après avoir soufflé un bon coup !

Martin

portraits de la wander community

1- Je m’appelle Martin Glock.
2- Pour moi WonderHumanity représente l’évolution de nos esprits 
3- Un souvenir du shooting ? Juste avec le shooting, j’ai fait de belles rencontres. Alors imagine un meetup ! 
4- Une citation ? « Apprends aujourd’hui pour donner demain »
5- Un souvenir où tu t’es senti puissant ? Un de mes meilleurs souvenirs était lors d’un gala de grappling où je combattais. Mes amis, ma famille, mes partenaires d’entraînement étaient présent, et ils ont réussi à m’envoyer une force inconditionnelle à travers leurs encouragements. C’était un moment dingue. Toute l’énergie perçue, j’ai réussi à la retransmettre dans mon combat. Je vous laisse deviner la suite. 
6- Un souhait à exaucer ? Si je pouvais exaucer un souhait ce serait celui d’être le plus épanoui possible tout au long de ma vie, et de pouvoir le transmettre à ceux qui cherchent à l’être. 

Nathalie

1- Me concernant, je m’appelle Nathalie et suis âgée de 52 ans. Je vis en région parisienne avec mon chéri Boris et ma petite minette Lilou. Je travaille en tant de Gestionnaire de Patrimoine chez un bailleur social parisien depuis bientôt 30 ans. 
J’adore voyager, voir mes amis, bien manger, faire du sport. 
Au collège je voulais être paléontologue et plus tard j’ai voulu être nez pour créer des parfums 😁 je ne sais pas pourquoi je te dis ça mais ça m’est passé par la tête 😅
2-WanderHumanity pour moi, c’est de belles rencontres, des partages, de l’écoute, de la bienveillance et surtout un moment où tu peux être toi-même, sans jugement, sans négativité et des mots réconfortants qui rassurent et te permettent, quand tu es pleine de doute ou de questionnements sur ton avenir, d’envisager de nouvelles pistes à explorer.
3- Un souvenir du shooting ? la météo magnifique de cette journée 😅 les retrouvailles avec Wafaa et notre moment en plus petit comité autour de nos frites de patates douces 😜 j’avoue que je n’étais pas particulièrement à l’aise au studio… beaucoup de monde pour moi. Je préfère les ambiances un peu plus intimistes. Sinon notre petit groupe durant le shooting a bien matché.
4- Une citation ? Sincèrement je ne sais pas.. je n’en ai pas. J’aime bien celle de St-Exupéry : « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux ». 
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Je n’ai pas de souvenir de puissance particulièrement mais plutôt d’être privilégiée dans certains cas… les seuls moments où je me sens un peu « puissante », c’est lorsque je fais un preuve d’autorité auprès des personnes de l’équipe que j’encadre.. c’est grave docteur ? 😂 
6- Un souhait à exaucer ? Ce serait de trouver enfin ma voie, vocation. Ce pour quoi je suis finalement faite et m’épanouir avec ça… avant d’être trop vieille et d’avoir des regrets de vie… je ne suis déjà pas en avance sur le sujet 😁

Noémie

1- Heureuse maman d’un petit garçon qui essaie de profiter de chaque instant, de découvrir toujours plein de choses et de voyager proche de chez moi ou beaucoup plus loin…
2- Des rencontres, de la bienveillance, de l’amour, des personnes exceptionnelles et une super Fanny qui nous pousse toujours plus loin.
3- Un souvenir du shooting ? L’impression de retrouver des copines pour une journée de dingue alors qu’on ne se connaissait pas.
4- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Le moment où j’ai serré mon fils dans les bras : sentiment d’être à la fois super puissante et super vulnérable
5- Un souhait à exaucer ? Faire en sorte que les gens que j’aime s’aiment eux-mêmes.

Olivier

1- Je m’appelle Olivier Lin, je suis vidéaste et acteur.
2- Pour moi WanderHumanity, c’est l’éveil de l’Homme.
3- Un souvenir du shooting ? Une superbe énergie, des gens magnifiques et une bienveillance.
4- Une citation ? « Be the example you wish to see »
5- Un souvenir où tu t’es senti puissant ? Un événement récent m’est arrivé, c’était début octobre quand j’ai réussi mon permis moto. A ce moment là, pour moi qui suis quelqu’un de très créatif et avec plein d’idée dans la tête, voulant faire plein de choses, j’ai solennellement compris que je pouvais réussir chaque chose, c’est à dire que chaque chose que l’on entreprend avait ses épreuves et ses difficultés qui sont temporaires puis surtout son temps d’accomplissement. 
6- Un souhait à exaucer ? Que chacun puisse voir tout le potentiel qu’il a.

Pierre-Matthieu

1- Pierre-Matthieu, Vision, 24 ans, Propriétaire de business dans le fitness, athlète, âme créative. 
2- Wanderhumanity, c’est l’incarnation d’outils physiques et de valeurs qui me sont proches du chemin vers la réalisation de soi. 
3- Un souvenir du shooting ? Une énergie de ouf, que de l’amour dans la pièce, chacun avec ses batailles, chacun avec ses peurs, mais tourné vers les autres. 
4- Une citation ? « I can do all things through the universe which strengthens me »
5- Un souvenir où tu t’es senti puissant ? Depuis le séminaire de Max en décembre 2018. Life changing. J’ai pris conscience que j’étais une étoile et que j’étais là pour durer. 
6- Un souhait à exaucer ? Que les gens prennent conscience du pouvoir qu’ils ont sur leur vie 😍

Siobhan

1- Bonjour ! Je m’appelle Siobhan. Je vis à Paris depuis 10 ans où je travaille en tant que directrice artistique. J’aime l’illustration, voyager, manger (je suis très gourmande) et j’adore la nature. Je rêve d’un jour vivre proche de la mer pour 2 raisons : bronzer (peau d’irlandaise oblige 😊) et surtout pour nager, car pour moi il n’y a pas mieux comme sentiment de liberté. 
2- Pour la petite histoire, j’ai découvert WanderHumanity en m’intéressant au développement personnel. Il y a quelques années j’ai fait une suite de mauvais choix de vie, j’étais très mal entourée et j’ai fini par mettre mes instincts et mes émotions sur « off ». Depuis environ 1 an (j’ai passé le fameux cap des 30 ans, ça fait réfléchir ahah), je tente de comprendre et d’apaiser mon syndrome post-traumatique. Et parce que la vie passe vite, j’ai envie de profiter au maximum ! Enfin voilà dans quel contexte j’ai sauté le pas et participer à ce premier meetup/shooting.
Pour moi WanderHumanity c’est une femme qui croit au bienfait du collectif sur l’individu. Rassembler des personnes passionnantes qui peut-être ne se seraient jamais croisées, et à travers l’échange, que chacun avance dans ses réflexions, change de prisme. Il s’en dégage une énergie et une joie de vivre très puissantes. 
3- Un souvenir du shooting ? J’en garde plein ! Mais pour moi le tout premier moment où nous nous sommes assises, lorsqu’on a commencé le tour de table et que je me suis aperçu qu’il y régnait un climat de bienveillance et de non jugement absolu. C’était assez nouveau comme sensation : des inconnu(e)s qui se parlent sans les masques sociaux habituels, c’est très rafraîchissant ! 😊 et évidemment, il y avait aussi la randonnée à St Denis @melody_barabe et le buffet de folie de @deux_mains.fr (ai-je précisé que j’étais gourmande ?)
4- Une citation ? J’en ai deux : une qui motive à sortir de sa zone de confort : « Everything you want is on the other side of fear. » 👊 et une sur la bienveillance : « If speaking kindly to plants helps them grow, imagine what speaking kindly to humans can do. » 🌱
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Il y a 6 ans j’ai fais mon plus beau voyage. J’ai rejoint mon frère qui avait passé un an à parcourir la planète à vélo. Nous avons fait un roadtrip de 3 semaines à Oman. Chaque jour nous nous réveillions dans la nature, avec une vue différente (la mer, la montagne, les wadis…). Nous étions seuls au monde et je me suis sentie à la fois toute petite face à cette nature si brute et imposante, et en même temps cette liberté m’emplissait d’un grand sentiment de puissance. 
6- Un souhait à exaucer ? Retourner au Japon, cette fois pour contempler les momiji à l’automne et bien sûr y manger de bons ramens !

Thomas

1- Je suis Thomas,
2- Pour moi WanderHumanity, c’est le partage, la bonne humeur, la tolérance.
3- Un souvenir du shooting ? Tout cela s’est retrouvé dans cette journée shooting!!! Personne ne savait à quoi s’attendre mais tout s’est déroulé dans la bonne humeur et plein de belles rencontres.
4- Une citation ? La citation tout est possible me plaît beaucoup 😉 et ce qui est fait n’est plus à faire!!
5- Un souvenir où tu t’es senti puissant ? Souvenir puissant je te parlerai d’un moment vécu lors d’un séminaire de groupe, tot le matin, il faisait encore nuit et nous étions tous sur une plage, chacun dans un cercle d’excellence, on pouvait sentir la puissance, l’excitation et la passion de chacun!!
6- Un souhait à exaucer ? Comme vœu, je souhaiterai que chaque être humain prenne conscience de sa valeur, sa puissance et qu’il est capable de réaliser ce qu’il désire!!

Tiffany

1- Salut 🙋🏻, moi c’est Tiffany, parisienne mais aspire à vivre au soleil. Je crois que ce qui me caractérise le plus c’est ma passion pour Disney 🤣, et celle pour la bouffe, je suis pâtissière 👩🏻‍🍳. 
2- WanderHumanity pour moi c’est l’amour envers soi-même, envers les autres ; des rencontres, de la bienveillance et des journées créatives au top.
3- Un souvenir du shooting photo ? J’ai plus d’un souvenir de cette journée ! J’ai rencontré des personnes extra avec qui j’ai eu des conversations passionnantes et passionnées ! Le « hasard » a voulu que je rencontre une femme adorable qui connaissait très bien mon chef avec qui j’allais démarrer deux jours après 🤣(coucou Nathalie). Hormis ça, je peux donner deux souvenirs parce que je ne peux pas choisir entre les deux 🤣:
– Le moment où on a marché pendant plus de 30 min dans St Denis sous un ciel tout gris pour rejoindre le studio mais pourtant l’ambiance était chaleureuse et pleine de bavardages ininterrompus 👌🏻 
– Mais alors le plus comique c’est quand on s’est tous retrouvés sous la pluie pour faire les photos du groupe au complet 🤣
4- Une citation ? « If you can dream it, you can do it ». – W. Disney
5- Un souvenir où tu t’es sentie puissante ? Puissante peut être pas mais je sais que j’ai toujours été totalement confiante lorsqu’il s’agissait d’organiser : les sorties entre amis, les vacances… 
6- Un souhait à exaucer ? La fin des guerres débiles ! 🙈 C’est bête mais petite je me disais « mais si l’armée n’existait pas il n’y aurait pas de guerres ».🤣 J’ai toujours eu du mal avec la violence que peuvent porter en eux certains Hommes. 

Ces articles peuvent vous intéresser...

Suivez-nous
This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

There may be an issue with the Instagram Access Token that you are using. Your server might also be unable to connect to Instagram at this time.

Inscription newsletter

Pour recevoir en avant-première les dernières offres et informations sur WanderHumanity, inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre demande a été prise en compte ! Veuillez confirmer votre inscription en cliquant sur le lien envoyé à votre adresse e-mail.

Pin It on Pinterest